loader image

Centre Public d’Action Sociale de Woluwe-Saint-Lambert

FAQ

Avant de nous contacter n'hésitez pas à consulter les questions les plus fréquemment posées

Notre centre se situe sur deux sites : 

  1. Rue de la charrette 27 – 1200 WSL : service social de premier ligne
  2. Gulledelle 98 – 1200 WSL : services sociaux de seconde ligne – Insertion professionnelle, activation, médiation de dettes, service logement, service énergie et ILA (initiative locale d’accueil). 
 

Nos horaires d’ouvertures sont les suivants : 

  1. Rue de la Charrette 27 : 

Permanence sociale

Durant la crise sanitaire, merci d’introduire vos demandes d’aide préférablement via e-mail : ssg@cpas.woluwe1200.be

Si nécessaire, la permanence sociale vous permettant d’introduire une demande d’aide est accessible, sans rendez-vous, les lundis et jeudis de 9h00 à 11h30.

 

Matin

Après-midi

Lundi

9h – 11h30

Fermé

Mardi

Fermé

Fermé

Mercredi

Fermé

Fermé

Jeudi

9h – 11h30

Fermé

Vendredi

Fermé

Fermé

Contact du service social de première ligne

Les travailleurs sociaux sont accessibles, sur rendez-vous, tous les jours ouvrables, sauf le mardi, de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h00 ou par téléphone au 02/777.75.31.

       2. Gulledelle 98 : Ouvert de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h00 du lundi au vendredi.

 

Matin

Après-midi

Lundi

9h – 12h

13h30 – 16h

Mardi

Fermé

Fermé

Mercredi

9h – 12h

13h30 – 16h

Jeudi

9h – 12h

13h30 – 16h

Vendredi

9h – 12h

13h30 – 16h

  • Vous pouvez joindre notre call center au numéro suivant : 02 777 75 31
  • Par e-mail à l’adresse suivante : ssg@cpas.woluwe1200.be
  • Si vous ne disposez pas d’ adresse e-mail et afin d’envoyer des documents à votre assistant social, le numéro WhatsApp est le suivant : 0475.55.03.18

Depuis le 1er octobre 2002, on ne parle plus de droit à un minimum d’existence (minimex), mais bien de droit à l’intégration.

Ce droit social se concrétise soit par un emploi, soit par un projet individualisé d’intégration sociale (sous forme de contrat), soit par l’octroi du revenu d’intégration.

Pour pouvoir bénéficier du droit à l’intégration sociale, le demandeur doit simultanément remplir les conditions suivantes :

1. La nationalité : être belge, ou apatride, ou réfugié reconnu, ou être étranger inscrit au registre de la population (c’est-à-dire être établi), ou encore être citoyen de l’Union européenne (ou membre de sa famille) qui bénéficie d’un droit de séjour de plus de 3 mois.

2. L’âge : être majeur, ou mineur émancipé par le mariage, ou mineur célibataire avec charge d’un ou plusieurs enfants, ou encore mineure enceinte.

3. Le lieu de résidence : résider en Belgique de manière habituelle, permanente et légale.

4. Des ressources insuffisantes : ne pas disposer de ressources suffisantes. Le demandeur ne peut pas y prétendre et n’est pas en mesure de se les procurer, soit par ses efforts personnels, soit par d’autres moyens. Le CPAS calcule les ressources de la personne conformément à la réglementation. Dans certains cas, les ressources des personnes cohabitantes sont prises en compte.

5. La disposition au travail : prouver sa disposition à travailler, à moins que des raisons de santé ou d’équité n’en empêchent le demandeur. Une spécificité est prévue pour les jeunes de moins de 25 ans: s’ils acceptent un contrat individualisé d’intégration sociale, ils rempliront cette condition de « travail ». Ce contrat peut porter sur un travail, une formation, des études…

6. Epuisement des droits aux prestations sociales : faire valoir les droits aux prestations dont la personne pourrait bénéficier en vertu de la législation sociale (ex: pension, allocations de chômage).

7. Epuisement des droits aux aliments : dans ce cas, le CPAS peut contraindre le demandeur à faire valoir ses droits à l’égard des personnes qui lui doivent des aliments (conjoint, ex-conjoint, parents, enfants).

Si quelqu’un rencontre des difficultés et veut introduire une demande d’aide au CPAS, il doit prendre rendez-vous avec un travailleur social du CPAS de la commune où il réside. Ainsi, le CPAS de Woluwe-Saint-Lambert n’est compétent que pour les habitants de Woluwe-Saint-Lambert.

Un rendez-vous est alors donné au demandeur. Lors de cet entretien, l’assistant social examine la demande d’aide et informe la personne de ses droits et obligations. Le demandeur doit en échange fournir tous les éléments nécessaires à l’enquête sociale. Attention, si des renseignements inexacts ou incomplets sont donnés volontairement au CPAS, l’aide accordée pourrait être suspendue ou supprimée, et le cas échéant récupérée.

Après le premier entretien, la personne recevra un accusé de réception qui lui servira de preuve qu’une demande d’aide a été introduite.

Sur base de ces informations, le travailleur social constitue un rapport qu’il soumet au Comité Spécial du Service Social (CSSS). Le Comité prend alors une décision sur la demande d’aide. Notons que le demandeur du revenu d’intégration a le droit d’être entendu le jour de l’examen de son dossier.

Une décision doit être prise dans les 30 jours qui suivent la réception de la demande d’aide et notifiée (c’est-à-dire communiquée officiellement) dans les 8 jours.

Si le demandeur n’est pas d’accord avec la décision du CPAS ou si elle n’a pas été prise dans le délai imposé, un recours peut être introduit auprès du Tribunal du Travail dans les 3 mois à partir de la date de la notification ou de la date à laquelle elle aurait dû être envoyée au plus tard.

Plus d’informations sur le site web “OCMW-info-CPAS”.

Une décision doit être prise dans les 30 jours qui suivent la réception de la demande d’aide et notifiée (c’est-à-dire communiquée officiellement) dans les 8 jours.

Introduire une demande d’aide financière :

Si quelqu’un rencontre des difficultés et veut introduire une demande d’aide au CPAS, il doit prendre rendez-vous avec un travailleur social du CPAS de la commune où il réside. Ainsi, le CPAS d’Ixelles n’est compétent que pour les Ixellois.

Un rendez-vous est alors donné au demandeur. Lors de cet entretien, l’assistant social examine la demande d’aide et informe la personne de ses droits et obligations. Le demandeur doit en échange fournir tous les éléments nécessaires à l’enquête sociale. Attention, si des renseignements inexacts ou incomplets sont donnés volontairement au CPAS, l’aide accordée pourrait être suspendue ou supprimée, et le cas échéant récupérée.

Après le premier entretien, la personne recevra un accusé de réception qui lui servira de preuve qu’une demande d’aide a été introduite.

Sur base de ces informations, le travailleur social constitue un rapport qu’il soumet au Comité Spécial du Service Social. Le Comité prend alors une décision sur la demande d’aide. Notons que le demandeur du revenu d’intégration a le droit d’être entendu le jour de l’examen de son dossier.

Une décision doit être prise dans les 30 jours qui suivent la réception de la demande d’aide et notifiée (c’est-à-dire communiquée officiellement) dans les 8 jours.

Si le demandeur n’est pas d’accord avec la décision du CPAS ou si elle n’a pas été prise dans le délai imposé, un recours peut être introduit auprès du Tribunal du Travail dans les 3 mois à partir de la date de la notification ou de la date à laquelle elle aurait dû être envoyée au plus tard.

Plus d’informations sur le site Internet OCMW-info-CPAS.

Non, car la disposition au travail est une des conditions d’octroi du revenu d’intégration et de l’aide sociale équivalente.

Il y a cependant des exceptions à cette règle, si le demandeur ne peut travailler pour des raisons de santé ou d’équité.

Qu’est-ce que des raisons de santé ou d’équité ?

Les raisons de santé

Les raisons de santé sont des raisons médicales qui doivent être étayées par un certificat médical. Le CPAS peut de plus soumettre le demandeur qui invoque des raisons de santé à un examen médical par un médecin mandaté et rémunéré par le CPAS.

Exemples de raisons de santé :

  • Quelqu’un qui pourrait travailler mais doit au préalable se faire soigner pour toxicomanie grave
  • Un travail lourd ne peut être envisagé pour une femme enceinte de plusieurs mois ou ayant des problèmes de dos avérés médicalement

Les raisons d’équité

Le CPAS apprécie les raisons d’équité au cas par cas. Cette appréciation dépend de divers facteurs.

Exemples :

  • Les études peuvent être une exception à la disposition au travail. Pourtant, les étudiants doivent démontrer l’utilité des études pour leur avenir professionnel, une certaine aptitude aux études et une volonté d’améliorer leur condition de vie par l’exercice d’un travail à temps partiel compatible avec leurs études ou par un travail occasionnel.
  • La situation d’une mère isolée avec plusieurs enfants en bas âge ou handicapés peut être une raison d’équité pour être dispensé de cette condition.
  • le revenu d’intégration est toujours une aide financière
  • En ce qui concerne l’aide sociale, il peut s’agir: d’un soutien financier; d’une aide en nature; d’une demande d’adresse de référence pour personne sans abri; d’une autre forme d’aide.
    Même un bénéficiaire du revenu d’intégration peut demander une aide sociale complémentaire. 
  • Plus d’infos: Sur le site web du SPP Intégration Sociale                   

Vous pouvez bénéficier de plusieurs types d’aides au sein de votre CPAS :  

  1. Les conditions pour avoir droit à un revenu d’intégration sociale (RIS) : 
  1. Avoir sa résidence effective en Belgique (sur la commune du CPAS en question) 
  2. Etre majeur ou assimilé à une personne majeure 
  3. Etre belge ou appartenir à certaines catégories d’étrangers 
  4. Ne pas disposer de ressources suffisantes 
  5. Etre disposé à travailler 
  6. Faire valoir ses droits aux autres prestations sociales (chômage, mutuelle, handicapé, etc.) ou à une pension alimentaire 
  1. Une aide sociale plus générale (tel qu’une aide au niveau des frais médicaux, des frais énergies/locatives, etc. 

Pour ces deux types d’aides, une enquête sociale devra être réalisé par votre assistant social. De plus, il vous sera demandé de nous fournir des documents en liens avec votre demande mais également de compléter des formulaires que vous pouvez déjà vous procurer sur notre site internet afin de facilité l’instruction de votre demande https://cpas1200.be/-Service-Social-de-Premiere-Ligne-?lang=fr

  • Si vous êtes dans l’incapacité de communiquer par e-mail, vous pouvez vous présenter aux permanences les lundis et jeudis matin entre 9h00 et 11h30.
  • Les travailleurs sociaux du CPAS actent les demandes en français et en néerlandais. Si vous parlez une autre langue, pensez à vous faire accompagner par un traducteur dans vos démarches, lorsque vous vous présentez à la permanence… 
  • En ce qui concerne le numéro Whatsapp 0475.55.03.18, celui-ci vous permet d’envoyer vos documents à votre assistant social et il ne peut en aucun cas servir pour introduire une demande. Si néanmoins cela devait être le cas, celle-ci ne sera pas prise en considération. 
  • Le CPAS dispose d’un délai de 15 jours pour payer un revenu d’intégration suite à la décision d’octroi de son Comité spécial du service social.
  • Les paiements ont habituellement lieu les 3 derniers jours ouvrables de chaque mois. 
  • Dans le cas où votre dossier requiert une vérification mensuelle (par exemple, si vous devez présenter une preuve de travail ou d’absence de travail), votre paiement n’aura lieu qu’après réception de votre document. 

Exemple : Je travaille quelques heures chaque mois et je dépose ma fiche de paie d’octobre le vendredi 30. Mon paiement sera normalement viré par le CPAS vers votre banque le prochain mercredi de novembre.

  • Hors de ses délais, veuillez contacter votre assistant(e) social(e) ou laissez-lui un message auprès de notre call center.

Oui. 

Pour recevoir l’aide du CPAS en matière de recherche d’emploi, il faut que vous bénéficiiez d’un revenu d’intégration. Si tel est votre cas, contactez votre assistant(e) social(e) pour plus d’informations.

Vous serez alors contacté(e) par un agent d’insertion du service d’Insertion professionnelle qui vous accompagnera dans votre recherche d’emploi.

Oui.

Effectivement, notre centre propose un service de médiation de dettes. 

Présentez-vous à l’accueil de notre site Gulledelle 98 – 1200 WSL, le mardi matin entre 9h00 et 12h00 pour un premier entretien.

Vous pouvez vous présenter durant les heures d’ouvertures à l’accueil du service social de première ligne situé rue de la Charrette 27.

En cas d’urgence, vous pouvez contacter la permanence qui s’occupera de votre dossier en l’absence de votre assistant(e) social(e), si votre demande ne peut pas attendre son retour. 

Pour se faire, envoyez un e-mail à l’adresse suivante : ssg@cpas.woluwe1200.be ou contactez notre call center au 02 777 75 31.

Oui.
  • Nous avons mis en place des mesures visant à aider la population de notre commune en cette période difficile. Pour solliciter une aide ; prenez contact par e-mail à l’adresse suivante : covid-19@cpas.woluwe1200.be
  • S’il vous est impossible d’envoyer un e-mail, vous pouvez vous présenter durant les horaires de permanences, les lundis et jeudis entre 9h et 11h30. De même, si vous ne pouvez pas vous exprimer dans l’une des deux langues nationales, présentez-vous idéalement durant les horaires de permanence avec un interprète.

Vous avez une demande ou une question ?
Contactez nous en ligne !

Si vous êtes dans l’incapacité de communiquer par email, vous pouvez vous présenter aux permanences les lundis et jeudis matin entre 9h00 et 11h30.

Les travailleurs sociaux du CPAS actent les demandes en français et en néerlandais. Si vous parlez une autre langue, pensez à vous faire accompagner par un traducteur dans vos démarches, lorsque vous vous présentez à la permanence… 

En ce qui concerne le numéro Whatsapp 0475.55.03.18, celui-ci vous permet d’envoyer vos documents à votre assistant social et il ne peut en aucun cas servir pour introduire une demande. Si néanmoins cela devait être le cas, celle-ci ne sera pas prise en considération. 

Rue de la Charrette 27 

Permanence sociale

Durant la crise sanitaire, merci d’introduire vos demandes d’aide préférablement via e-mail : ssg@cpas.woluwe1200.be

Si nécessaire, la permanence sociale vous permettant d’introduire une demande d’aide est accessible, sans rendez-vous, les lundis et jeudis de 9h00 à 11h30.

Rue de la Charrette 27

Contact du service social de première ligne

Les travailleurs sociaux sont accessibles, sur rendez-vous, tous les jours ouvrables, sauf le mardi, de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h00 ou par téléphone au 02/777.75.31.

Matin Après-midi
Lundi 9h – 11h30 Fermé
Mardi Fermé Fermé
Mercredi Fermé Fermé
Jeudi 9h – 11h30 Fermé
Vendredi Fermé Fermé
Matin Après-midi
Lundi 9h – 12h 13h30 – 16h
Mardi Fermé Fermé
Mercredi 9h – 12h 13h30 – 16h
Jeudi 9h – 12h 13h30 – 16h
Vendredi 9h – 12h 13h30 – 16h